La tent'abane

Retour aux projets

En collaboration avec :
Valentin Moulins & Mathilde Raymond 2021
Ce projet à été conçu dans le cadre de l'appel à projet CAAPP—BANE organisé par Bellastock en partenariat avec Les Grands Ateliers, pour réaliser une habitation légère et frugale pour les participants des trois prochains festivals Bellastock ainsi que les futur.e.s acteur.ice.s du CAAPPP dans le parc de la maison Sainte-Geneviève à Évry-Courcouronnes.


Découvrir
La Frugalité n’est pas seulement une approche constructive, c’est aussi un art de vivre: « Il en faut vraiment peu pour être heureux », voilà ce que nous enseigne Bellastock !
Construire un module d’habitation frugal, multifonctionnel, respectueux du vivant, qui valorise les ressources délaissées est en quelque sorte un manifeste pour l’avenir. Un manifeste visible ici par un public large qui pourrait inspirer les générations futures.
Et c’est en ce sens que nous avons pensé le concept de la « Tent’abane » : Une tente, habritant des intempéries une cabane, elle même greffée à un arbre, s’affranchissant du sol et préservant ainsi le vivant. Voici le strict mi- nimum, pour profiter du festival, dans le respect, la bonne humeur et la joie de vivre! ... Le tout en valorisant des ressources délaissées: nous avons pensé nottament aux voiles usagées des voiliers de courses, qui sont jet- tées chaque année, pouvant être utilisées en guise de toile de tente... ou bien encore le bois scolyté soumis aux champignons du bleuissement, lar- gement délaissé dans notre filière bois française pour des raisons esthé- tiques: Ces bois bleuis sont pourtant en grande majorité exploitables en construction et au quart du prix actuel. Nous proposons de le mettre en oeuvre ici pour constituer la structure de la tent’abane.
Valoriser ces res- sources, et les remettre au goût du jour, c’est encourager toute une filière et leur assurer des revenus à la hauteur de leur travail!
Telle une fleur qui se referme la nuit pour protéger ses pistils et qui se déploie le jour pour capter le soleil, la Tent’abane se ferme et se déploie au gré des envies de ses occupants. La nuit elle se ferme tel un cocon protecteur pour abriter ses occupants des intempéries et de tout insectes ou animaux qui continuent à vivre librement sous la Tent’abane. Le jour, avec un simple système de levage constitué de cordes et de nœuds tendeurs, elle se déploie et offre un grand espace de vie pour 8 personnes ou plus sur seulement 15 m2 d’emprise. On peut y faire son yoga à l’abri du soleil, s’asseoir et contempler le paysage, s’y reposer à l’abri de l’humidité du sol, ou bien, s’en servir comme une grande table pouvant accueillir plus de 20 personnes pour partager un repas et créer des liens avec les autres équipes.
Il est à noter qu’à l’issue d’une première phase de construction des différents éléments aux Grands-Ateliers, l’ensemble du montage et du démontage ne nécessitera aucun outil parti- culier, puisque l’ensemble de l’assemblage du plancher et du maniement de la toile se feront avec des cordes et un nœud marin appelé « nœud tendeur ». Avec seulement 5 personnes le montage du plancher s’effec- tuera en environ 1h. La mise en place du collier de serrage et des 7 membrures supports de toile, s’effectueront en envi- ron 35 minutes. Et enfin la le positionnement de la toile et de ses languettes sur les différentes membrures, s’effectueront en seulement 1h, soit au total 3 heures maximum par Tent’abanes.